Le Beaujolais Nouveau

Nous profitons de l'occasion du Beaujolais Nouveau pour reprendre le blog du Comptoir de Balthazar à bras le corps, pour vous proposer des articles sur l'actualité, le monde et nos connaissances sur le Vin.



Vous l'aurez compris cet article va parler du Beaujolais Nouveau, nous vous proposons de redécouvrir ce vin avec cet article ainsi qu'avec la Box du Comptoir de Balthazar spécialement préparée pour l'occasion.


L’origine du Beaujolais Nouveau

Souvent critiqué, il est vu comme un mauvais vin auprès des consommateurs. Il reste tout de même un incontournable.

C'est en 1951 qu'il voit officiellement le jour, cette année fut aussi importante pour les vins d'appellation d'origine. Un arrêté paru au Journal Officiel dispose que les vins d'AOC ne peuvent être vendus avant le 15 décembre de l'année de leur récolte, ceci pour réguler et améliorer la qualité du vin. Suite à cette parution, les réclamations des divers Syndicats viticoles forcèrent les Institutions à publier un autre arrêté autorisant la vente de vin avant le 15 décembre, mais avec la mention de "Primeur" ou de "Nouveau". Ces mentions permettent au consommateur de connaître la nature du vin et les "Intentions du vigneron" sur celui-ci.

La date de vente fut ensuite choisie loin des fêtes de fin d'année, en évitant le 11 novembre et les weekends pour enfin sélectionner la date du 3eme jeudi de Novembre.



Comment est réalisé le Beaujolais Nouveau ?

Côté vinification, le vigneron va réaliser une macération dite "carbonique". Celle-ci est réalisée à l'intérieur des baies de raisins. Après les vendanges manuelles, le raisin est mis dans les cuves en évitant de les écraser afin qu'il reste intact le plus possible. La vendange va être mise dans de petites cuves fermées, pour que le CO2 dégagé par la fermentation soit maintenu dans la cuve. Cette fermentation dure 4 à 5 jours et permet au moût d'avoir une couleur plus marquée et intense, une atténuation des tanins et des défauts ainsi qu’une baisse de l'acidité. Ensuite le moût va être vinifié de façon classique, les sucres sont transformés en alcool, le Beaujolais est prêt à être dégusté !




Nous vous parlions d'"Intentions du vigneron", c'est un terme qui est peu utilisé mais qui a son importance. Le vigneron choisit par le mode de vinification, la mise en bouteilles et le packaging, les modalités et la temporalité de consommation. Par exemple, si le vigneron opte pour une bouteille transparente et un bouchon en plastique, cela signifie que le vin est à déguster rapidement. En effet, le verre transparent ne permet pas une conservation du vin, le bouchon en plastique empêchant les échangent Air/Vin à l’instar des bouchons en liège. Tous ces petits détails nous donnent déjà des informations sur le vin, la façon et le moment de le consommer.



Le Beaujolais Nouveau est un vin simple, convivial et festif comme le montre encore cette année les affiches officielles du Syndicat. C'est une bouteille que vous dégusterez avec vos amis, votre famille ou encore vos collègues, lors d'un apéritif dinatoire avec des produits simples (charcuteries, fromages, légumes à croquer, tartinades…) Il ne s’agit pas d’un vin de conservation mais d’un vin à consommer dans l’année de sa production et ce, afin de conserver sa fraîcheur, sa souplesse et son fruité.



Pour découvrir ou redécouvrir le Beaujolais Nouveau, le Comptoir de Balthazar vous propose une toute nouvelle box pour un temps limité à retrouver sur la boutique du site.


Balthazar'ment

Guillaume


*AOC : Appellation d'Origine Contrôlée

*Moût : Jus de raisin non fermenté

*Vinifié de façon classique : Transformation des sucres du raisin en alcool par des levures avec dégagement de chaleur et de CO2.

3 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout